campane


campane

campane [ kɑ̃pan ] n. f.
XIVe « cloche »; bas lat. ou it. campana « cloche »
1Vieilli Sonnaille. clarine , 1. cloche.
2Archit. Chapiteau en forme de cloche renversée.

campane nom féminin (bas latin campana, cloche) Clochette que l'on suspend au cou du bétail. Corbeille de certains chapiteaux, en forme de cloche renversée.

⇒CAMPANE, subst. fém.
A.— Vx ou région. Cloche. Une campane d'argent. Le clocher bleu (...), voilà sa campane qui sonne l'angélus avec la voix d'une clochasse de bouc (GIONO, Regain, 1930, p. 10).
P. ext. Clochette. Le bidet fait sonner sa campane (GIONO, Colline, 1929, p. 21).
B.— Emplois techn.
1. ARCHIT. Ensemble d'un chapiteau corinthien en forme de cloche renversée (cf. J. ADELINE, Lex. des termes d'art, 1884, p. 208).
2. ÉBÉNISTERIE. Ornement en forme de cloche. Certains motifs, guirlandes de fleurs ou campanes adoucissent volontiers la rigidité d'une traverse de siège ou d'un bas d'armoire (J. VIAUX, Le Meuble en France, 1962, p. 78).
MODES. Ornement de soie, de fil d'or ou d'argent, muni de glands évasés en forme de clochette. Une campane de carrosse de lit.
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. masc. campanier. Sonneur de cloches. Les campaniers du Moyen Âge n'étaient point de misérables hères; il est vrai que les sonneurs modernes sont bien déchus (HUYSMANS, Là-bas, t. 1, 1891, p. 60).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e et QUILLET 1965 mentionnent l'orth. campanne pour désigner la dentelle de soie. Étymol. et Hist. 1. 1174-87 « cloche » (CHR. DE TROYES, Perceval, éd. W. Roach, 7823), attest. isolée; 4e quart XIVe s. (FROISSART, Chron., XVI, 122, Kerv. ds GDF. : la campane) — 1671, POMEY, se dit encore dans les dial. du Centre (JAUB.), Anjou (VERR.-ON.), Bresse (GUILLEMAUT) et dans le domaine franco-prov. au sens de « clochette qui pend au cou d'animaux », v. FEW t. 2, 1, p. 150; 2. 1393 « passementerie » (ap. Laborde, p. 193 ds GDF. Compl.); 3. 1676 archit. (A. FÉLIBIEN, Des Principes de l'archit..., Paris, p. 510). Empr. au b. lat. campana « cloche », début VIe s., FERRANDUS, Epist., 11 ds TLL s.v., 208, 57. Fréq. abs. littér. : 6.
DÉR. Campaniforme, adj. vx. [En parlant de fleurs comme le liseron, le muguet] Qui a la forme d'une cloche; synon. campanulé et p. anal., archit. [En parlant des chapiteaux égyptiens] Qui ont la forme de cloche renversée. Seule transcr. ds LAND. 1834 et LITTRÉ : kan-pa-ni-for-m'. 1re attest. 1771 (Trév.); de campane « cloche », élément suff. -forme.

campane [kɑ̃pan] n. f.
ÉTYM. 1174, « cloche », attestation isolée; régional « clochette », XVIIe; bas lat. campana « cloche ».
1 Vx ou régional. Clochette. Campanelle, clarine, sonnaille.
1 Le bidet fait sonner sa campane.
J. Giono, Colline, p. 20.
2 On entendait siffler les derniers bergers arrivants et sonner les campanes des béliers et des mulets (…)
J. Giono, le Serpent d'étoiles, p. 93.
2 (1393). Anciennt. Ornement de soie, de fil d'or ou d'argent, muni de glands en forme de cloches. || Campane de carrosse, de lit, de dais.
3 (1676). Archit. Chapiteau en forme de cloche renversée.
DÉR. Campanelle.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • campane — CAMPANE. s. f. Ouvrage de soie, d argent filé, etc. avec de petits ornemens en forme de cloches faites aussi de soie, d or, etc. Une belle, une riche campane. La campane d un lit, d un carrosse. Assortir une campane. Faire faire ane… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • campane — CAMPANE. s. f. Ouvrage de soye, d or, d argent filé &c. où il pend ordinairement de petites especes de cloches faites aussi de soye, d or &c. Une belle, une riche campane. la campane d un lit, d un carrosse. assortir une campane. faire faire une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Campāne — (v. lat,), 1) Glocke; 2) Luftpumpe; 3) kleines Kesselgewölb unter den Wellen alter Festungen; sie hingen durch die Minengänge zusammen u. hatten ein Schießloch nach dem Graben heraus …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Campane — (Campana), die Glocke, besonders der Luftpumpe; Campaniform, glockenförmig; Campanologie, die Lehre von dem Glockengusse …   Herders Conversations-Lexikon

  • campane — Campane, C est à dire cloche. Campana, Tintinnabulum …   Thresor de la langue françoyse

  • campane — (kan pa n ) s. f. 1°   Tenture de soie, d argent filé, etc. ornée de petites cloches de même matière. Campane de lit, de carrosse. 2°   Terme d architecture. Ornement de sculpture à houppes en forme de clochettes. Une campane pour un dais d autel …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CAMPANE — s. f. Ouvrage de soie, d argent filé, etc., avec de petits ornements en forme de cloches, faites aussi de soie, d or, etc. Une belle, une riche campane. La campane d un lit, d un carrosse. Orner d une campane.   Il se dit aussi d Un ornement de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CAMPANE — n. f. Ornement en forme de cloche. Il désigne spécialement un ouvrage de soie, d’argent filé, etc., avec de petits ornements en forme de cloches, faits aussi de soie, d’or, etc. La campane d’un lit. Il se dit aussi, en termes d’Architecture, d’un …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Campanè — nm clocher Gascogne. Var.: campanal Occitan …   Glossaire des noms topographiques en France

  • campane — ит. [кампа/нэ] колокола см. также campana …   Словарь иностранных музыкальных терминов